Envie de Quartier

Le blog de l'association Envie de Quartier à Strasbourg


Poster un commentaire

29-30 septembre : le Faubourg des Créateurs 2018

Le samedi 29 et dimanche 30 septembre (11h-19h), Envie de Quartier participe au Faubourg des Créateurs 2018 ! Pour la 5ème année consécutive, le quartier autour du Faubourg de Pierre expose, le temps d’un week-end, sa vitalité artistique. Plasticiens, créateurs, artisans et commerçants y sont nombreux et font la richesse et la vie de ce quartier. Tous ont à cœur d’ouvrir leurs lieux de création ou de travail et d’inviter les habitants, les voisins, les enfants, à découvrir leurs pratiques et à tisser des liens.

Au programme, des découvertes artistiques, des surprises, du spectacle, de la musique, des performances…

Un parcours artistique (13 étapes et une vingtaine d’artistes et créateurs) vous est proposé le samedi et le dimanche de 11h à 18h.

Autre temps fort, le samedi à partir de 16h30 : la kermesse et le bal ! Avec la Ville de Strasbourg et le Centre socio-culturel du Fossé des Treize, le Faubourg des Créateurs inaugurera le réaménagement des abords du Palais de Justice, en lien avec le nouveau parvis de l’église Saint-Pierre-le-Jeune et le square Saint-Léon. Un bel espace de convivialité qui sera investi le samedi 29 à partir de 16h30, avec une kermesse d’antan suivie d’un bal populaire et des sons aux accents tziganes et balkaniques du fameux Unbekandt Orkestar.

Consultez le programme du Faubourg des Créateurs 2018.

Publicités


Poster un commentaire

Vernissage : « L’oeil de Simorgh », une installation de Guillaume Barth

Envie de Quartier a le plaisir de vous convier au vernissage de l’installation de Guillaume Barth, « L’oeil de Simorgh », le mercredi 19 septembre à 18h au Petit Cabinet du Pont de Pierre, à l’angle du Pont de Pierre et du quai Finkmatt.

« Guidés par la Huppe de Salomon, les oiseaux sont une métaphore de l’âme. Ils sont en quête de l’être suprême, Simorgh, oiseau mythique, manifestation visible du divin. Par-delà sept vallées, du désir, de l’amour, de la connaissance, de la plénitude, de l’unicité, de la perplexité, du dénuement et de l’anéantissement, seuls trente oiseaux parviennent au bout du chemin. Ils ne trouvent en Simorgh que le reflet d’eux-mêmes, car la divinité, en réalité invisible, se manifeste dans le cœur, miroir de l’âme. Les âmes oiseaux comprennent alors qu’il faut s’anéantir soi-même, mourir pour renaître, devenir rien pour devenir tout ».

Le projet a été imaginé d’après le poème soufi de Farîd oddîn’Attâr, le Cantique des Oiseaux (1177).

Exposition du 20 septembre au 25 novembre 2018.


Poster un commentaire

Vernissage : « Seuil », une installation de Julie Chane-Hive

Envie de Quartier a le plaisir de vous convier au vernissage de l’installation de Julie Chane-Hive, « Seuil », le jeudi 14 juin à 18h au Petit Cabinet du Pont de Pierre, à l’angle du Pont de Pierre et du quai Finkmatt.

« Le seuil désigne l’entrée. Il marque la limite entre un endroit et un autre, il précède le passage. Le petit cabinet est un espace entre le dehors (l’espace public) et le dedans (l’espace intérieur). Il donne à voir sans jamais laisser entrer. C’est un espace confiné, que l’on ne peut jamais apercevoir dans son entièreté. Cette installation veut dilater l’espace, le rendre plus grand qu’il n’y paraît. Nous sommes au seuil d’un ailleurs à imaginer. »

Exposition du 14 juin au 31 août 2018.

Au plaisir de vous y retrouver,

Le collectif Envie de Quartier


Poster un commentaire

Vernissage : « Nova » de Mathilde Melero et Clément Debras

Le collectif Envie de Quartier est très heureux de vous inviter à découvrir l’installation proposée par Mathilde Melero et Clément Debras, « Nova ».

Le vernissage aura lieu le mercredi 14 mars à 18h au Petit Cabinet du Pont de Pierre, à l’angle du Pont de Pierre, sur le quai Finkmatt, à Strasbourg.

L’exposition se poursuivra du 15 mars au 30 mai 2018.

Mathilde Melero et Clément Debras font par ailleurs partie du collectif Scenopolis, un cabinet regroupant 11 auteurs-scénographes.


Poster un commentaire

Insolites Bâtisseurs : vernissage le 30 novembre 2017

Bonjour,

Envie de Quartier a le plaisir de vous convier au vernissage de l’installation de Mario Baux-Costesèque, « Insolites bâtisseurs », le jeudi 30 novembre à 18h au petit Cabinet du Pont de Pierre. Le petit Cabinet est à l’angle du Pont de Pierre, sur le quai Finkmatt, à Strasbourg.

Cette installation interroge notre rapport aux environnements naturels. Encadrés, organisés, gérés, optimisés, le plus souvent dans un rapport de maîtrise anthropo-pensé. Le poème d’Aimé Césaire prend une résonance particulière face aux défis sécuritaires et environnementaux auxquels nous sommes aujourd’hui confrontés. Les « insolites bâtisseurs » sont les poètes, les rêveurs, les imaginatifs, les questionneurs, les observateurs… tous ceux qui tentent de maintenir le monde dans son état mouvant, contredisant sans cesse toutes supposées fixités des choses. Les épis semblent absorber du sol une certaine idée de renouveau et sont poussés par un vent léger. Si l’on prend le temps d’y penser, le vent est toujours fait d’un air qui vient d’ailleurs.

Mario Baux-Costesèque

Insolites bâtisseurs : Installation / épis, colle, ventilateur, peinture acrylique UV, néon UV, papier sérigraphié [Peel Sérigraphie], 2017.
Exposition du 30 novembre 2017 au 28 février 2018.

Retrouvez les oeuvres de Mario Baux-Costesèque sur son site.

Au plaisir de vous y retrouver,

Le collectif Envie de Quartier


Poster un commentaire

« Passage » de Léopoldine Hugo : à découvrir au Petit Cabinet du Pont de Pierre

Le collectif Envie de Quartier est heureux de vous inviter au vernissage de l’installation de Léopoldine Hugo, « Passage », au Petit Cabinet du Pont de Pierre, à l’angle du quai Finkmatt et de la rue du Faubourg de Pierre, le mercredi 20 septembre à 18h.

Découvrez dès aujourd’hui le poème Météorites, de Fabienne Schwartz, qui accompagne l’œuvre.

Laissons la parole à Léopoldine Hugo, qui nous fait part de sa démarche :

« Souvent un « flash » suscite en moi un intérêt, provoque un certain enthousiasme. Germe d’un travail totalement intuitif dont le sens, peu à peu lisible, s’éclaircissant au fil du temps, devient alors évident.

Le thème de « Passage » est un exemple de ces développements. Le flash a eu lieu à un moment précis, dans un endroit précis. (Mais au bout du compte, cela n’a aucune importance). De cet arrêt sur image, vient la notion de section, visible laissant entrouverte la porte de l’invisible. L’invitation du Collectif Envie de Quartier à exposer dans le Petit Cabinet du Pont de Pierre m’a incitée à pousser plus loin ma démarche tout en l’adaptant au contrainte du lieu. »

Au plaisir de vous retrouver,

Le collectif Envie de Quartier


Poster un commentaire

Vernissage : Makis Yalenios au Petit Cabinet du Pont de Pierre

Bonjour,

Le collectif Envie de Quartier est heureux de vous inviter à découvrir l’installation proposée par Makis Yalenios « Une main m’avalait, pleurait l’autre peut-être ». Le vernissage aura lieu mercredi 28 juin à 18h30 au Petit Cabinet du Pont de Pierre, à l’angle du quai Finkmatt et de la rue du Faubourg de Pierre.

Makis Yalenios est installé à Strasbourg depuis quatre ans. Plasticien, il investit le collage, l’objet et l’installation et présente son travail depuis 1993 à Lyon d’abord puis en région Rhône-Alpes. Dans son installation intitulée « Une main m’avalait, pleurait l’autre peut-être », il est question de disparition, de manque et de la trace de ce qui n’est pas ou plus. Tenter d’écrire une histoire sur et à partir de nos pertes, manques, vides, attentes… est l’un de thèmes privilégiés de ce plasticien. Au Petit Cabinet, le projet s’est construit autour de l’objet du « gant » : des paires de gants en latex épais et résistant, remplis d’eau, épousent des formes anthropomorphiques partiellement dissimulées à l’intérieur.

Au plaisir de vous y retrouver,
Le collectif Envie de Quartier

makis-yalenios